Etude sur la Sèche et la Prise de Masse :

Ces dernières années, le nombre de personnes pratiquant le fitness, la musculation, le CrossFit, l’haltérophilie, le culturisme et autres sports de salle, a explosé. Un français sur deux dit déjà avoir pratiqué une activité physique en salle.  54% des sportifs pratiquent le sport en salle. Dans le passé, habituellement, cette pratique était réservée aux hommes. Les salles de sport étaient peu fréquentées. Aujourd’hui, de plus en plus de femmes pratiquent la musculation et le fitness. Elles représentent environ 60% de la clientèle en France.

J’ai élaboré un questionnaire informatisé dans l’objectif d’atteindre le plus de monde possible.  J’ai obtenu 51 réponses, dont environ 49 interprétables.
J’ai analysé mes réponses afin de sélectionner les résultats les plus intéressants afin de vous en parler.

Un échantillon plutôt masculin (70.6%) a été interpelé par mon questionnaire, malgré presque 1/3 de réponses féminines (29.4%). La tranche d’âge pratiquant le plus ces régimes est [18-25 ans] avec un pourcentage de64.7.  11.8% pour les[15-18ans],13.7% pour les[25-30 ans] et9.8% pour lesplus de 30ans.Cela démontre bien qu’il y a beaucoup plus de jeunes adultes concernés et pratiquant des régimes en vue d’améliorer leur physique.
Les sportifs utilisant ces méthodes sont majoritairement des personnes pratiquant le fitness, le rugby, l’haltérophilie et le culturisme.

Sans titre

La plupart appliquent ces régimes afin de prendre du muscle pendant la « PDM » (92.2%). 80.4%des individus le font pour eux, 17.6%pour la compétition. Concernant la Sèche, le principal but est celui de perdre les kilos superflus (66.7%).
Cependant, quelques autres réponses ont été analysées :

1
Pour 76.5%d’entre eux, ils élaborent plusieurs repas par jour afin d’augmenter leurs quantitê alimentaire.
Suivant les réponses, ils suivent une « PDM » pendant 2 mois (33.3%) ou pendant environ 6 mois (29.4%), ce qui est très variable, et donc propre à chacun. Tous n’ont pas le même objectif final, ce qui témoigne de réponses très différentes et personnelles.
Pour la Sèche, la durée est principalement de 2 à 4 mois (64%).

La plupart des réponses démontre que ces personnes n’ont pas idée de combien ils abaissent leurs apports énergétiques. Tout de même, comme je l’ai mentionné précédemment, s’ils contrôlent leurs apports énergétiques, ils l’abaissent entre 200 et 500 kcal (64.7%).
Comme pour l’énergie, les besoins en protéines ne sont pas vraiment contrôlés (41.2%). 12%ont des apports en protéines entre 2 et 2.5g/kg/j, et 10%entre 1.5 à 2g/kg/j.
Par rapport aux glucides, aucune réponse n’a affirmé les bannir de son alimentation.
17 %privilégient les glucides à IG bas, et 17%gardent uniquement les fruits.

2
J’ai déjà mentionné qu’il valait mieux privilégier les graisses de bonne qualité tels que les avocats, les huiles végétales, les poissons gras… Les réponses ont été en cohérence avec mes recherches puisque (82.4%) les privilégient.

Avantages et Inconvénients :
81.6 %trouvent qu’une Sèche est plus difficile à tenir qu’une Prise de Masse. Cependant, mon objectif principal est de savoir quelles sont les complications de ces régimes et s’ils sont nocifs pour la santé. 56.9%se sentent fatigués durant le régime, 25.5%en colère.

3.png

On constate que s’imposer des régimes hypo/hypercaloriques jouent sur le moral des pratiquants. Les réponses affirment que les régimes comme ceux-là sont fatigants, nombreuses sont les blessures pendant la sèche, dues à un manque d’apport énergétique. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux être encadré par des professionnels de la santé.

J’ai souhaité connaître les inconvénients de la pratique de tel régimes. En voici parmi les nombreuses réponses :

  1. Fatigue, baisse d’énergie, blessure.
  2. Isolement, coupure sociale, mode de vie différent des autres, contraignant.
  3. Régime strict, dur à tenir, peser les aliments, plusieurs prises alimentaires à tenir.
  4. Transformation du corps pendant la « PDM » : vergetures.
  5. Les émotions : stress, fatigue, irritabilité, dépression, énervement.

On observe vraiment que ce sont des régimes très compliqués à tenir sur la durée. Il s’agit non seulement d’un changement alimentaire radical, mais aussi d’un changement de mode de vie. Comme ils le décrivent : « isolement pour la prise des repas, on ne sort pas forcément avec les amis pour manger à l’extérieur. », « on se coupe du cercle social, on ne vit que pour soi. », « coupure du contact lors des repas entre amis et/ou famille ».

Cependant, ce ne sont pas les seuls inconvénients, beaucoup précisent que le plus dur est la fatigue générale du corps se faisant ressentir après plusieurs mois. La baisse d’énergie au fil du temps, et le risque de blessure qui augmente obligatoirement.
La fatigue générale du corps humain entraîne inévitablement des changements psychologiques et émotionnels.

Plusieurs décrivent : « Contraignant », « j’ai du mal à me concentrer », « irritabilité », « stressante », « dépression ». Il y a, de surcroît, d’autres effets par rapport à la prise alimentaire. Soit, pendant la prise de masse il faut se suralimenter, soit pendant la sèche, il faut baisser ses apports caloriques, ce qui entraîne :
« mal à l’estomac de temps à autre », « Trop de nourriture à ingérer », « faim pendant la sèche ». C’est compliqué, pour eux, de s’y tenir tous les jours. Ils précisent qu’il faut de la rigueur, de la volonté et connaître son corps.

56
Malgré toutes les complications et inconvénients majeurs, ils persévèrent et continuent leurs régimes. Alors, quelles sont leurs réelles motivations ?

Les réponses les plus nombreuses sont les suivantes :

  1. Perte de la masse grasse, prise de masse maigre, gain de force.
  2. Esthétique, définition du corps, volumineux, sec, tracé.
  3. Satisfaction personnelle, forge le mental, connaître et se sentir bien dans son corps, confiance.
  4. Meilleures performances par la suite, bonne condition physique, manger sainement, la santé.

8.png7

Ils ont conscience des nombreux efforts et sacrifices à fournir pour arriver aux objectifs fixés.  Qu’il y ait de long mois de préparation, des changements alimentaires réguliers, des baisses de moral, beaucoup de fatigue, une introversion, des règles à respecter, des coupures sociales, parfois des dépressions et des blessures. Néanmoins, le résultat en vaut la peine, et c’est la raison pour laquelle ils se sont lancés ce challenge.

Conclusion :

Tout le monde ne peut pas et ne veut pas pratiquer ces régimes. Ce choix est propre à chaque individu. Il y a des avantages et des inconvénients aux régimes trop restrictifs, autant pour le psychologique que pour le physique. Ce sont des programmes parfois très larges ou très restreints, ce n’est pas à prendre à la légère. Tout le monde ne peut pas pratiquer ces méthodes, et il vaut mieux l’avis de professionnels de la santé. Cependant, il y a aussi des avantages sur le plan esthétique et moral.

On peut conclure cette étude en valorisant le rôle d’un diététicien dans ce domaine. Il est nécessaire d’encadrer le sportif sur la nutrition, dans le but d’atteindre ses objectifs personnels et d’améliorer ses performances.
Aucun des régimes n’est à prendre à la légère. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux être préparé et être accompagné par un personnel de santé et sportif, avant de les débuter.
Pour la plupart, il y a beaucoup de résultats, mais en subissant une multitude d’inconvénients et de complications.
Cette étude a été très intéressante à analyser, du fait de disposer de ces avis personnels se révélant d’une grande richesse quant à l’engagement et la détermination des individus concernés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s