L’hydratation chez le sportif !

Parlons : hydratation chez le sportif !
L’eau est indispensable à la vie, autant pour l’élimination rénale que pour le bon fonctionnement cellulaire ou la régulation de la température corporelle…
Quantitativement, l’eau est le constituant de notre corps le plus important : 60 à 70 % du poids de corps. L’eau est la seule boisson indispensable à notre organisme.

Nous devons en consommer entre 1.5L et 2L par jour, pour la simple et bonne raison qu’il faut réapprovisionner notre corps suite aux différentes pertes : urines, selles, transpiration, sucs gastriques…
(c’est à prendre en compte aussi, chez une personne qui ne fait pas d’activité physique) 

Il est important de boire tout au long de la journée, surtout chez le sportif qui élimine parfois plus de 1,5L/heure par la sueur. Par exemple, sur un match de foot (2x45mins) le joueur peut perdre jusqu’à 4L d’eau. Le déficit hydrique le guette en permanence.
Boire quand on a soif est déjà trop tard… Pour optimiser son capital hydrique, il est important d’avoir aussi une alimentation riche en fruits et légumes qui apportent au moins 500ml d’eau par jour.

313343-bouteilleeau.jpg
L’hydratation est un rituel à prendre :
Souvent on oublie de boire de l’eau. Soit parce qu’on a bu des sodas, ou alors que la soif ne se fait pas ressentir, ou que l’ on n’y pense pas.
Faire un plan hydrique est certainement la meilleure chose à faire !

1 à 2 verres d’eau avant le petit-déjeuner.
Boire un demi-litre le matin et un autre l’après midi.
2 à 3 verres pendant chaque repas.
Boire 1 verre avant de dormir.

La tisane rentre en compte dans l’hydratation, le café et le thé aussi. Cependant, il faut tout de même faire attention à ne pas en abuser puisque ces dernières contiennent de la « caféine » et « théine ». Les sodas n’ apporteront aucune hydratation car la quantité de sucre est trop élevée.

Pendant l’effort, il est indispensable d’hydrater son corps. Boire de petites gorgées, lentement, toutes les 20 minutes, pour éviter la déshydratation, la noyade interne et donc une performance amoindrie.
Il existe moult boissons pour l’effort, mais sont elles adaptées ? 

Energétique ? Energisant ? Avec de la Carnitine ? Caféine ? Sodium ? Bicarbonate ?
(vous trouverez dans la même rubrique un article spécifique sur les boissons énergétiques/énergisantes) 

Faut-il rajouter du sel dans son eau ?
L’alimentation amène un apport en sodium suffisant. En revanche, si il y a une sudation importante sur un effort supérieur à 1h30, il est recommandé de mettre au maximum 1,2g/L de sel dans votre eau plate.
Varier les eaux est important: eau plate, eau minérale, du robinet ou de source, la qualité change.
L’Hépar est très riche en magnésium,  la Badoit ou la Saint Yorre sont riches en bicarbonates.

Si vous consommez de l’eau gazeuse, je vous conseille de la prendre de préférence après l’effort. Celle-ci contient des bulles et peut jouer sur le ballonnement pendant l’effort.

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s