Le microbiote intestinal

On entend souvent parler du microbiote ou de la « flore intestinale » qu’il est important de protéger suite à une prise d’antibiotiques.
Mais très peu nous explique à quoi elle sert, ce qu’elle est vraiment et comment elle fonctionne. Voici donc un article vous éclairant sur le sujet. 

Notre microbiote intestinal ou notre flore intestinale (nommez le comme vous le voulez), se situe dans votre intestin. Il regroupe majoritairement des bactéries mais aussi des champignons non pathogènes et des parasites = MICRO-ORGANISME VIVANT.
Quand ce microbiote est déséquilibré, il peut causer des maladies auto-immunes et inflammatoires.
On surnomme souvent l’intestin comme « deuxième cerveau » et on le doit au microbiote  s’occupant de gérer les mauvaises et les bonnes bactéries. Les bonnes bactéries jouent un rôle dans la production des vitamines, des acides gras, la régulation d’énergie, sucres lents et rapides, mais surtout elles jouent un rôle dans le système immunitaire et infectieux.

Nous n’avons pas de microbiote avant la naissance. Eh oui, dans le ventre de notre mère nous ne sommes pas  encore protégés de tous parasites, virus ou bactéries. C’est bien le seul moment de notre vie où l’on aura été si « propre »! 
Dès que la poche des eaux est percée, les micro-organismes sont d’attaque pour commencer la colonisation. 
En naissant par voie basse, on traverse un manteau bactérien qui vient nous protéger. 
Puis vient l’allaitement qui également nous fournira un taux de micro-organismes indispensables afin de nous protéger. Le microbiote intestinal est déjà en construction.
(Un enfant né par césarienne, ou n’étant pas allaité, ne bénéficiera pas autant de bactéries protectrices transmises par sa mère.)

Notre microbiote est adulte lorsque nous fêtons nos 3 ans. Et on compte parmi notre microbiote plus de 10 000 000 de bactéries. Nous avons donc environ deux fois plus de bactéries dans notre flore que de cellules dans notre corps.

Dans l’ouvrage « le charme discret de l’intestin » de Giulia Enders, elle décrit notre microbiote comme une forêt. Je cite :  » Une forêt est considérée comme propre quand elle est équilibrée du point de vue des plantes utiles qui la peuplent. En ajoutant d’autres plantes et en espérant qu’elles se développent bien. » C’est exactement la même chose pour notre flore. Nous avons besoin qu’elle soit équilibrée,  fleurissante de bonnes bactéries et nettoyée des mauvaises.
Les pesticides,  tuant les nuisibles, peuvent être représentés comme les antibiotiques
(c’est la meilleure arme contre les mauvaises bactéries mais également contre les bonnes, et sur leur chemin,  ils tuent tout.)
Après une prise d’antibiotiques, nous avons souvent la « dysenterie », comme on dit chez nous. Ce sont toutes les bactéries mortes dans l’intestin qui doivent être évacuées.

L’alimentation joue à 60% sur notre microbiote. Chaque jour, nous ingérons des milliards de bactéries et, entre autres, des PROBIOTIQUES. Ce sont les bactéries vivantes présentes dans notre microbiote qui améliorent notre santé.
Pour que les probiotiques se développent convenablement, il est indispensable de leur fournir des PRÉBIOTIQUES. Ce sont les aliments contenant des fibres et se dirigeant directement dans le gros intestin (microbiote) qui vont nourrir nos probiotiques afin de se développer de mieux en mieux.

De nos jours, nous consommons de moins en moins de fibres. Les apports recommandés par jour, par personne, s’élèvent à 30g. Nous les retrouvons principalement dans les fruits et les légumes, mais aussi dans les légumineuses, les oléagineux, les graines…
Toutes ces fibres sont des nutriments pour nos probiotiques (bactéries). 

Les probiotiques apprécient certaines fibres alimentaires plus que d’autres, notamment :

Capture d’écran 2020-04-21 à 16.21.40Capture d’écran 2020-04-21 à 16.21.47
Capture d’écran 2020-04-21 à 16.30.42

Les probiotiques, qui sont des bonnes bactéries vivantes, se retrouvent également dans des produits fermentés tels que : yaourts, choucroute, pain au levain…

On peut également les acheter en pharmacie. (Il est préférable de consommer les probiotiques réfrigérés plutôt que les sachets en poudre. On va perdre des bactéries en chemin vers l’intestin car c’est sous forme de poudre et donc plus fragile.)

Nous arrivons donc à la partie la plus importante :
Quel sont les rôles des probiotiques et donc du microbiote ? 

  • Les probiotiques vont s’occuper de notre intestin mais plus spécifiquement de nos villosités. Ils vont venir les renforcer, les enduire d’acides gras. Cela permet à l’intestin d’assimiler les micronutriments plus facilement. Les villosités seront également plus aptes à faire un tri des substances nocives.
  • Les probiotiques vont prendre beaucoup de place dans l’ intestin et pratiquement aucune pour les mauvaises bactéries. Ils peuvent aussi produire des antibiotiques et des anticorps qui viendront repousser les mauvaises bactéries.
  • Ils sont indispensables à notre système immunitaire. Ils viennent renforcer et aider nos cellules immunitaires en cas d’infection. Ils aident par exemple à lutter contre la diarrhée. Ils contribuent inévitablement à avoir un système immunitaire plus fort. On note aussi que les probiotiques peuvent protéger, tout du moins atténuer les symptômes chez les enfants à hauts risques d’allergies.

On  mentionnera encore beaucoup d’effets positifs des probiotiques sur notre santé…
Dans tous les cas, je vous conseille une cure de probiotiques après une prise d’antibiotiques afin de refaire votre flore et la repeupler de bonnes bactéries. Sans cela, il y aura un risque de déséquilibre entre les mauvaises et les bonnes bactéries. On fonctionne souvent avec des cures de 4 semaines. Attention à la péremption de vos probiotiques car il se peut qu’il y ait moins de bactéries et que l’effet ne soit pas celui escompté.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet de l’intestin et des bactéries qui nous peuplent,  je vous fais part de ce livre qui m’a inspirée pour l’écriture cet article :
Le charme discret de l’intestin de Giulia Enders

J’espère que cette lecture vous aura plu.

LOGO

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. mathias dit :

    très bien expliqué. enfin compris!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s