DOPAGE

Quand on parle « dopage » on entend : « sportifs », « bodybuilding », « compétitions », « cyclisme », « athlètes », « EPO », « testostérone », « stéroïdes »…. On connaît tous l’histoire « Festina » ou celle « d’Armstrong »…
Il est temps d’éclaircir quelques points et vous informer afin de vous sensibiliser sur le sujet !
Bonne lecture..

Le dopage consiste à prendre des substances chimiques ou utiliser des actes médicaux afin d’augmenter ses performances physiques et/ou mentales. Malgré que le dopage soit puni et interdit par la loi, c’est une pratique que l’on retrouve dans tous les sports de haut niveau et certains sports amateurs.

Cette pratique remonte à quelques centaines d’années…où l’on donnait aux sportifs du vin aromatisé aux feuilles de coca ! Par la suite, les médecins ont ouvertement prescrit des stimulants comme : le phosphore, les protéines, la morphine… Mais début des années 1960, les hormones de croissances et les corticoïdes font leurs apparitions. En 1980, de nouvelles substances arrivent sur le marché ainsi que des produits masquant les substances dopantes. De nouvelles hormones comme l’EPO ( Erythropoïétine) et des stéroïdes anabolisants ( hormones liées à la testostérone). C’est à partir de ce moment que « l’âne » se transforme en « cheval de course ».

Le dopage a causé nombre de morts pendant ou après l’effort… Le premier se nomme « Arthur Linton », cycliste Anglais, décédé en 1896.
Ce n’est qu’en 1968 que le Comité International Olympique officialise les contrôles anti-dopage et demande un test de féminité aux femmes afin de s’assurer qu’elles ne sont pas intersexuées ou de sexe masculin.

Après l’affaire Festina (cycliste dopé à l’EPO pendant le tour de France en 1998 comme tous ses collègues. On apprend par la suite que le dopage était organisé au sein de l’équipe avec achat commun de produits et partages des filières d’approvisionnement), la France se dote d’une loi anti-dopage plus contraignante et des contrôles renforcés.

La lutte contre le dopage est importante, l’Agence Mondiale Anti-dopage s’allie aux grandes industries pharmaceutiques afin de desceller au plus vite les nouvelles molécules pouvant avoir un impact dans la performance sportive. L’EPO et les hormones de croissances sont présentes naturellement dans notre corps et il est difficile de faire la différence de l’origine propre (endogène ou exogène).

Exemples de produits dopants:

Les stéroïdes anabolisants et les hormones de croissances afin de gagner de la force et de la puissance musculaire. ( LA CRÉATINE n’est pas un produit dopant)

L’EPO, le salbutamol, perfluorocarbures, les transfusions sanguines… augmentent les globules rouges et aident l’oxygénation.

Les amphétamines, les beta-bloquants sont utilisés pour la concentration.

Les diurétiques, Ventoline.. sont des masquants des produits dopants mais pas sans risques !

Quels sont les risques courus par les sportifs en se dopant ?

La liste rouge recense plus de 200 produits interdits.

Tous les sportifs ne respectant pas les règles, et ayant été pris en flagrant délit, se verront suspendus de toutes activités sportives pendant 4 ans.

  • Il est strictement interdit de refuser de se soumettre à un contrôle antidopage ou de s’y opposer. Tout sportif adoptant cette attitude s’expose à six mois d’emprisonnement et à une amende allant jusqu’à 7500€.
  • La détention, sans accord médical, d’un produit ou d’une méthode interdite est punissable d’un an d’emprisonnement et d’une amende de 3750€.
  • L’incitation au dopage, le trafic de substances dopantes et le fait de prescrire des produits dopants ou d’en administrer à autrui, est punissable de cinq années de prison et d’une amende de 75 000€.
  • Si la prescription ou l’administration est effectuée sur une personne mineure, la durée de l’emprisonnement sera portée à sept ans et l’amende à 150 000€. Mêmes sanctions pour des délits commis en bande organisée.

Les effets néfastes du dopage et les complications sur la santé :

Les agents anabolisants vont avoir un effet néfaste sur le corps comme ; l’acné, saignements de nez, maux de tête, des troubles cardiovasculaires et même des cancers.
Les corticostéroïdes ont un effet sur les infections chroniques, la fatigue, des défaillances cardiovasculaires…
Les stimulants vont changer l’humeur, augmenter l’agressivité et peuvent entraîner des troubles psychiatriques.
Les bêtabloquants ont un effet néfaste sur la tension artérielle et la fatigue chronique, impuissance sexuelle, crampes, dépression…

En règle générale, la prise de produits dopants va avoir des conséquences graves sur la santé : Accidents cardiovasculaires, insuffisances rénales ou hépatiques, troubles du comportement/physiologique, impuissance sexuelle, stérilité, cancers….

Il est également important de savoir que certains compléments alimentaires ou médicaments peuvent être des dopants… En toute ignorance, les sportifs utilisent des compléments alimentaires achetés sur internet, or il se peut qu’un jour ou l’autre ils tombent pour dopage. Pourtant, il existe un label « SPORT Protect » garantissant la conformité des produits avec législation.

L’agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) a également mis en ligne un moteur de recherche : https://medicaments.afld.fr/ afin de voir si le médicament que vous prenez est aussi un dopant.
On trouve également la liste des produits dopants sur l’agence mondiale antidopage ou on demande à sa fédération sportive, mais également on peut contacter le ministère de la Jeunesse et du Sport.

Attention… il existe malheureusement des médecins frauduleux prescrivant des dopants aux sportifs comme  » Michele Ferrari » médecin Italien, aux pratiques farfelues.
Il est toujours important en tant que sportif de haut niveau, ou pas, d’être suivi par une équipe de confiance et d’être entouré par des proches et des spécialistes.

Si vous souhaitez en connaître davantage sur le dopage, à la fin de chaque magazine « Sport et Vie », on retrouve une rubrique dopage.
Gilles Goetghebuer, rédacteur en chef de ce magazine, a également écrit un livre sur le dopage et ses anecdotes « DOPAGE le livre qui fait le point sur les mythes, les mensonges et sur ce scandale permanent ». Livre très intéressant que je vous recommande volontiers !!
https://www.amazon.fr/Gilles-Goetghebuer/e/B004N89TLG/ref=dp_byline_cont_book_1


Justement, il raconte l’histoire du docteur Eufemiano Fuentes ayant été l’objet d’une longue enquête… en Espagne, mais également à l’étranger. En 2006, la Garde Civile perquisitionne le domicile du médecin. Elle découvre dans un congélateur LE TRÉSOR : 200 poches de sang. Chaque poche de sang appartenait à un cycliste mondialement connu: Allemands, Américains, Italiens et bien évidemment Espagnols !!!!!

En espérant que cet article vous ait plu et appris de nouvelles choses !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s